Explosion de saveurs au restaurant Le Rigmarole à Oberkampf

Difficile de résister à cette adresse gourmande du quartier d’Oberkampf, qui est située à quelques mètres de l’hôtel Mareuil. Le Rigmarole est un restaurant à la décoration assez sobre, où le spectacle se joue dans l’assiette. En cuisine, l’on retrouve le chef franco-américain Robert Compagnon qui a fait du grill son outil de travail. Ici, les viandes, poissons et autres légumes sont saisis sur le grill, du poulpe à la dorade, des huîtres au demi pigeon, en passant par les gésiers ou la poitrine de porc. Les mets préparés par le cuisinier prennent la forme de bouchées joliment présentées. La carte propose aussi des plats plus classiques, comme un carpaccio de mulet noir ou une soupe de rouget. Sinon, il y a aussi l’œuf à la vapeur accompagné de pleurotes. Côté desserts, Robert Compagnon a fait appel à la pâtissière Jessica Yang, passée chez Guy Savoy. Très créative, la jeune femme ose les mélanges de saveurs, comme le fondant au chocolat et sa glace au sarrasin, ou encore, les clémentines anisées et leur glace au pastis. Au Rigmarole, on en prend plein les yeux et les papilles, alors foncez !

Ouvert du mercredi au dimanche de 19 h 30 à 23 h.
Menu du Chef : 49 euros.

cuisine-restaurant-le-rigmarole-paris-credit-evan-sung-hotel-mareuil
© Evan Sung

Restaurant Le Rigmarole
10, rue du Grand Prieuré
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 71 24 58 44
Métro : Oberkampf (lignes 5 et 9).

dessert-restaurant-le-rigmarole-paris-credit-evan-sung-hotel-mareuil
© Evan Sung

Restaurant Ammazza : la dolce vità au cœur de Paris

Ouvert par Rudy Lafont et Damien Zappavigna en 2016, Ammazza est un restaurant italien installé à deux pas de la place de la Bastille et de l’hôtel Mareuil, qui offre un air de dolce vità à la capitale.

salle-restaurant-italien-ammazza-hotel-mareuil-paris
© Ammazza

Ammazza : la trattoria parisienne
Ici, l’on prône un art de vivre à l’italienne. Tous les produits utilisés en cuisine célèbrent les spécialités des différentes régions d’Italie : charcuteries de Parme, fromage des Pouilles ou farine de Naples. A la carte, on retrouve aussi bien des antipasti que des salades, des pâtes ou des pizze. Mention spéciale à la pizza « Figata », avec son jambon San Daniele DOP affiné 24 mois et son Parmigiano Reggiano affiné 24-26 mois. Les amateurs de sucré se régaleront avec la « Bombolone alla crema », une tropézienne revisitée à l’italienne : brioche, crème de mascarpone à la noisette du Piémont et éclats de chocolat. Sinon, il y a les traditionnels tiramisu, panna cotta ou tarte au citron meringuée. Cette pizzeria est aussi un bar à cocktails qui propose des « Aperitivo » ou happy hours le soir, pour déguster des breuvages concoctés à base de liqueurs italiennes. Enfin, Ammazza organise un brunch dominical avec buffet d’antipasti et pizze, tartines, pâtisseries, boisson chaude et orange pressée. Une adresse qui se découvre donc à toute heure de la journée !

Ouvert tous les jours de midi à 14 h et de 18 h 30 à 23 h.
Brunch le dimanche de 11 h 30 à 16 h 30, à 25 euros.
Aperitivo : de 18 h à 20 h.
Pizza : 11 à 21 euros / Dessert : 7 à 8 euros.

restaurant-italien-ammazza-pizza-hotel-mareuil-paris
© Ammazza

Restaurant Ammazza
5-7, rue Sabin
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 70 38 60 96
Métro : Bréguet-Sabin (ligne 5).

Cinq fois plus : le restaurant gastronomique chinois du Marais

Après avoir créé les établissements Deux fois plus de Piment et Trois fois plus de Piment, le fondateur et propriétaire Monsieur Cheng a décidé d’ouvrir un troisième restaurant de la même gamme à Paris, Cinq fois plus, au cœur du Marais.

soupe-vermicelle-ragout-aux-legumes-restaurant-cinq-fois-plus-credit-cheng-le-huang-wei-wen-hotel-mareuil-paris
Soupe de Vermicelle au Ragoût de Légumes
© Cheng Le
© Huang Wei-Wen

5 fois plus de goût
Inaugurée en avril 2017, cette nouvelle adresse située au cœur de Paris, à deux pas du Centre Pompidou, a la particularité d’être plus chic que les deux premières. Sur place, la décoration est harmonieuse et moderne, avec des tables et chaises en bois clair, ainsi que des terrariums et suspensions en verre sphériques. Le restaurant dispose d’une deuxième salle à l’étage ainsi que d’une terrasse. Coté carte, on retrouve les saveurs sichuanaises avec en prime un large choix de plats végétariens. On citera par exemple les riz aux ragoût de légumes ou de bœuf et les incontournables Bao-Zi, ces petits pains chinois cuits à la vapeur et farcis aux légumes, poulet, porc ou crevettes. Cinq fois plus sert aussi de délicieux desserts et jus faits maison, comme le Dreamy floatting life au piment, fraise, tomate et orange. Situé non loin de l’hôtel Mareuil, cet endroit est sans aucun doute l’une des meilleures adresses de gastronomie chinoise de la capitale.

Ouvert du mardi au dimanche, de midi à 15 h puis de 19 h à 23 h.
Fermé le lundi.
Riz au ragoût de légumes : 10,40 euros / Riz au ragoût de bœuf : 13 euros / Bao-Zi : à partir de 10 euros / Dreamy floatting life : 8,50 euros.

salle-restaurant-chinois-cinq-fois-plus-credit-cheng-le-huang-wei-wen-hotel-mareuil-paris
Salle
© Cheng Le
© Huang Wei-Wen

Cinq Fois Plus
170, rue Saint-Martin
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0) 6 59 58 67 07
Métro : Rambuteau (ligne 11).

 bao-restaurant-chinois-cinq-fois-plus-credit-cheng-le-huang-wei-wen-hotel-mareuil-paris
Bao-Zi
© Cheng Le
© Huang Wei-Wen

Maison Astier : le bistrot « canaille » de l’est parisien

C’est au 44 de la rue Jean-Pierre Timbaud, au cœur du 11e arrondissement, à proximité de l’hôtel Mareuil, que l’une des plus célèbres brasseries parisiennes, la Maison Astier, est installée. Sur place, on découvre une cuisine française traditionnelle, servie dans un décor typique et dépaysant.

salle-restaurant-astier-credit-roberta-valerio-hotel-mareuil-paris
Restaurant Astier – Crédit Roberta Valerio

Une brasserie historique
C’est en 1956 que la Maison Astier a été fondée, reprise quelques années plus tard par Frédéric Hubig, le créateur de la Marée Jeanne à Paris, une autre table gourmande de la capitale. On apprécie la décoration du lieu, tournée vers le passé, avec son comptoir, son carrelage graphique années 50, ses globes de verre Biot chinés aux puces, ses épais rideaux à l’entrée, ses banquettes en velours et ses chaises tonneliers. Côté table, vous déjeunerez avec des serviettes en coton à carreaux et des couteaux Laguiole gravés aux noms des habitués (Jean Nouvel, Mick Jagger etc.). Ce bistrot à l’esprit « canaille » de l’est parisien propose une cuisine généreuse, à l’image de l’œuf mollet et pain perdu infusé au lard fumé avec son jus de volaille. La cuisse de lapin croustillante à la moutarde, céleri rave et millefeuille de pommes de terre vaut le détour, comme le plateau de fromages affinés par un Meilleur Ouvrier de France ! La Maison Astier doit aussi son succès à ses desserts : baba au rhum et son verre de Chantilly, poire pochée au vin rouge épicé, mousse onctueuse de chocolat blanc, ou l’impressionnant Soufflé au Grand-Marnier, à partager.

souffle-au-grand-marnier-restaurant-astier-paris-credit-roberta-valerio-hotel-mareuil
Soufflé au Grand Marnier – Restaurant Astier – Crédit Roberta Valerio

Ouvert tous les jours, midi et soir.
Plat à partir de 15 euros.
Menu entrée + plat + dessert : 35 € (déjeuner et dîner).
Menu entrée + plat + fromage + dessert : 45 € (déjeuner et dîner).

Restaurant Astier
44, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 57 16 35
Métro : Parmentier (ligne 3).

 

Bidoche : le restaurant-boucherie d’Oberkampf

Installé à quelques minutes de l’hôtel Mareuil, dans le 11e arrondissement de Paris, Bidoche est à la fois un restaurant et une boucherie. Difficile d’imaginer que derrière l’étal du boucher se cache une table intimiste, où l’on peut déguster des grillades au poids ou des plats de saison, à l’image de la blanquette de veau. Créée par Alexandre de Toulmon, un ancien financier reconverti en boucher, cette adresse mise sur des viandes de qualité (bœuf, veau, agneau ou porc), accompagnées de légumes de saison (glacés ou en purée) et de frites cuites à la graisse de bœuf. Les produits vendus sur place proviennent d’élevages français : la viande d’agneau du Pré Salé du Mont Saint-Michel et le bœuf des races Bazadaise et Limousine. Bidoche vend aussi des charcuteries et viandes maturées. Ce restaurant de viandes sublime ses mets grâce à des sauces gourmandes comme la bleue (à base de gorgonzola), la paloise (béarnaise et menthe), ou la Chimichurri (coriandre, épices). N’hésitez plus et foncez découvrir ce lieu, entre deux séances de shopping dans la capitale !

Le restaurant est ouvert du mardi au samedi de 19 h 30 à 22 h 30.
La boucherie est ouverte tous les jours : du mardi au vendredi de 9 h 30 à 13 h 30 puis de 16 h 30 à 22 h 30, le samedi de 9 h 30 à 22 h 30 et le dimanche de 9 h 30 à 13 h 30.
Plat du jour : 13 € et 24 €.

interieur-restaurant-boucherie-bidoche-credit-romain-buisson-hotel-mareuil-paris
© Romain Buisson

Bidoche – Restaurant et boucherie
7, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 81 12 59 81
Métro : Oberkampf (lignes 5 et 9).

plat-boucherie-restaurant-bidoche-paris-credit-romain-buisson-hotel-mareuil
© Romain Buisson

 

Korus : la table gastronomique de la rue Amelot

A quelques minutes de l’hôtel Mareuil se trouve l’une des tables les plus créatives du moment : Korus. Ouvert par Didier Feuillet, Yann et Afrae Brasseur, ce restaurant sert une cuisine tournée vers les épices et le végétal, à la fois canaille, gourmande et instinctive. Très créatif, le chef Evan Leichtling n’hésite pas à associer des saveurs inattendues, à l’image du céleri-rave qui se retrouve dans une chantilly au chocolat blanc ! En salle, l’on retrouve deux complices de toujours, Yann et Afrae Brasseur, qui apportent une touche de bonne humeur lors du service. Côté carte, les menus qui sont intégralement renouvelés toutes les semaines mettent en avant le canard, accompagné de cacao et de betterave, l’échine de cochon, agrémentée de persil racine, raifort, myrtille et cèpe, ou la butternut, déclinée en dessert avec de la coco et passion. Korus propose aussi plusieurs ambiances : le comptoir en zinc où l’on déguste des tapas et cocktails, le restaurant où sont servis les différents menus, et enfin la grande table d’hôtes où Evan Leichtling dévoile toute sa créativité à travers un menu dégustation lui laissant carte blanche.

Ouvert le soir, du jeudi au lundi, de 18 h 30 à 23 h.
Ouvert le midi, les vendredi, dimanche et lundi de midi à 14 h. Fermé les mardi et mercredi.
Menu déjeuner : 32 euros / Menu à la carte : 45 euros / Menu dégustation : 68 euros.
Tapas : 6 à 17 euros.

plat-restaurant-iratze-paris-credit-elisabeth-baste-hotel-mareuil
© Elisabeth Baste

Restaurant Korus
73, rue Amelot
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 55 28 53 31
Métro : Chemin Vert ou Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8).

 

GreenHouse : le potager bio de Kristin Frederick

Depuis mars 2017, la pionnière des food-trucks parisiens, la chef américaine Kristin Frederick, a décidé de prendre un tournant dans sa carrière de cuisinière avec GreenHouse. Ce restaurant sain et bio niché dans le 11e arrondissement, à proximité de l’hôtel Mareuil, dans le quartier d’Oberkampf, sert une cuisine de saison. Après Le Camion qui fume dédié aux burgers, la chef renoue avec une cuisine plus healthy, aux accents californiens et asiatiques. Ainsi, il est possible de retrouver à la carte des gyozas de légumes comme des tacos aux asperges sous la forme de tapas, un pudding de graines de chia comme du riz complet aux agrumes, haricots noirs, purée de patate douce et poulet. Ces plats se dégustent avec un verre ou une bouteille de vin naturel, sélectionné par la propriétaire des lieux. Car Kristin Frederick s’est investie aussi bien dans la décoration du restaurant que dans la sélection des produits auprès de petits producteurs. A la fois restaurant bio et bar à vins naturels, GreenHouse dispose d’une jolie terrasse arborée, décorée de guirlandes d’ampoules colorées et de bougies, pour passer une belle soirée automnale dans la capitale.

Ouvert du lundi au samedi de midi à 14 h 30 et de 19 h à 23 h, et le dimanche de midi à 15 h puis de 19 h à 23 h.
Tapas : entre 5 euros et 16 euros.

plat-restaurant-green-house-paris-credit-christophe-pradeau-hotel-mareuil
© Christophe Pradeau

GreenHouse
22, rue du Crespin du Gast
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 80 48 79 47
Métro : Ménilmontant (ligne 2) ou Rue Saint-Maur (ligne 3).

 

Café Mirabelle : le salon de thé de Marion Goettlé

Ouvert par Marion Goettlé, formée chez Jean-François Piège et Sébastien Gaudard, le Café Mirabelle est un charmant salon de thé qui se transforme en restaurant au moment du déjeuner. Ici, tout est fait maison, des viennoiseries proposées pour le petit-déjeuner (le Café Mirabelle ouvre tôt, à 8 h), jusqu’aux desserts à l’assiette servis l’après-midi. Baba aux mirabelles, soupe de pêches, biscuit chocolat-abricots et basilic… Toutes les pâtisseries concoctées par la jeune chef sont sublimes et délicieuses. Elles se dégustent en accord avec un thé ou un verre de vin, conseillé par la jeune femme. En prime, le Café Mirabelle organise un brunch le week-end, avec plusieurs choix de plats et desserts dont la tourte au maïs et coriandre ou le Paris-Brest au sésame et citron. Jus maison (pastèque et melon), boisson chaude, œufs brouillés et assiette de petits légumes complètent le tout. Une jolie adresse qui est à tester à quelques minutes à pied de l’hôtel Mareuil.

Ouvert du mercredi au vendredi de 8 h à 18 h, et du samedi au dimanche de 9 h à 18 h.
Menu déjeuner : 15 euros / Brunch : 27 euros.

cafe-mirabelle-paris-credit-marion-goettle-hotel-mareuil
© Marion Goettlé

Café Mirabelle
16, rue de la Vacquerie
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 79 27 46
Métro : Voltaire (ligne 9).

 

Une Glace à Paris : les gourmandises glacées d’Emmanuel Ryon

Le 13 juin 2015, Emmanuel Ryon, Meilleur Ouvrier de France Glacier et Champion du monde de pâtisserie, et son ami et associé Olivier Ménard, au CV tout aussi impressionnant (Pierre Hermé, la Maison du Chocolat et Harrods), ouvrent ensemble, au cœur du Marais, Une Glace à Paris. Cette boutique dédiée à la glace propose aux amateurs de délices frais des sorbets et glaces, ainsi que des pâtisseries glacées fabriqués à partir d’ingrédients de qualité. Ce qui garantit l’onctuosité des produits et leur goût inimitable, c’est le fait qu’ils sont faits chaque jour dans le laboratoire situé au sous-sol de la boutique. Sur place, dans un décor bleu et blanc qui mêle classique et modernité, l’on peut déguster des glaces et des sorbets aux parfums de fleur de lait, de thé vert Matcha japonais, d’orange-carotte-gingembre, ou encore de vanille fumée d’Inde. Les pâtisseries glacées d’Une Glace à Paris, un plaisir pour les yeux et les papilles, sont présentes sous différentes formes et saveurs, telles que le Vacherin, un gâteau au lait d’amande et aux fruits rouges. Un endroit à visiter absolument en famille ou entre amis !

Ouvert tous les jours de 10 h à 22 h 30.
1 L de glace : 28 euros / 1 boule : 3,80 euros / 2 boules : 5,20 euros / 3 boules : 6,50 euros / Vacherin : 42 euros.

une-glace-a-paris-credit-grant-symon-hotel-mareuil-paris-republique
© Une Glace à Paris – Grant Symon

Une Glace à Paris
15, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 96 98 33
Métro : Hôtel de Ville (lignes 1 et 11) et Rambuteau (ligne 11).

 

Melt : le smokehouse du 11e arrondissement

A deux pas de l’hôtel Mareuil se trouve une adresse gourmande à souhait : Melt. Ce smokehouse propose de découvrir le BBQ Texan, dont la technique consiste à fumer la viande pendant de longues heures à basse température. Pour réussir cette mission, deux amis, Jean Ganizate et Antoine Martinez, ont parcouru le Texas lors d’un road trip culinaire d’un mois, à la recherche des meilleurs barbecues de l’état. Sur leur chemin, ils ont rencontré Jeffrey Howard, un pitmaster, c’est-à-dire un chef spécialisé dans la préparation et la cuisson de viandes au barbecue, et l’ont ramené dans leurs valises à Paris ! Depuis, il cuisine 4 à 5 pièces de viande au restaurant, pulled pork, beef ribs, spare ribs, smoked chicken et brisket. Ces viandes sont accompagnées de légumes de saison, de coleslaw, de pickles. En prime, on peut y ajouter des frites, du maïs rôti ou une salade de lentilles par exemple. Côté boissons, on se laisse tenter par des thés glacés ou une citronnade pour se désaltérer cet été.

Ouvert du mardi au jeudi de midi à 15 h et de 19 h à 23 h 30, et du vendredi au samedi de midi à 15 h et de 20 h à minuit.
Le dimanche de 11 h à 17 h.
Fermé le lundi.
Viandes : de 10 à 40 euros / Accompagnements : de 4 à 6 euros / Desserts : de 3 à 5 euros.

devanture-restaurant-bbq-texan-melt-credit-lola-bestimage-hotel-mareuil-paris
© Lola / Bestimage

Melt
74, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 81 36 42 76
Métro : Oberkampf (lignes 5 et 9) ou République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

 restaurant-bbq-texan-melt-viande-credit-lola-bestimage-hotel-mareuil-paris
© Lola / Bestimage