Le salon macparis est de retour au Bastille Design Center en mai

Au fil des ans, la ville de Paris s’est forgée une sérieuse réputation en matière d’art contemporain, en proposant de nombreux événements qui célèbrent ce courant artistique. Du 22 au 27 mai 2018, c’est au tour du salon macparis de s’emparer de la capitale pour permettre au public de découvrir les travaux de 23 artistes. C’est au sein du Bastille Design Center, situé à proximité de l’hôtel Mareuil, que la manifestation d’art contemporain prendra place. Les amateurs d’art et simples curieux pourront admirer les travaux d’artistes confirmés. Parmi eux, on peut citer la plasticienne et sculptrice Lidia Lelong, le peintre et graveur Zhang Hongyu, ou encore, Erwan Ballan, Fabien de Chavannes ou Laure Jullien. Peinture, sculpture, installation, arts plastiques, art numérique… toutes les formes d’art seront ici représentées. Cet événement est à ne pas manquer !

Salon macparis, du 22 au 27 mai 2018.
Ouvert de 11 h à 20 h.
Entrée gratuite en téléchargeant une invitation sur le site macparis.org

affiche-salon-mac-paris-2018-credit-mac2000-hotel-mareuil
© mac2000

Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 48 06 67 99
Métro : Saint-Ambroise (ligne 9) ou Richard Lenoir (ligne 5).

3 expositions à découvrir en avril à proximité de l’hôtel Mareuil

Avec l’arrivée du printemps, on file se balader dans Paris, à la découverte des plus beaux musées de la capitale. L’hôtel Mareuil vous propose de visiter trois expositions dans le Marais : « L’Enfance des Lumières » au musée Cognacq-Jay, « Guernica » au musée national Picasso et « David Goldblatt » au Centre Pompidou.

1/ « L’Enfance des Lumières » au musée Cognacq-Jay
Cette exposition est dédiée aux enfants de 7 à 11 ans et à leurs parents. Elle se concentre sur le thème de l’enfance au XVIIIe siècle, en présentant des œuvres issues des collections du musée. Mise en scène sous la forme d’un parcours ludique, au centre duquel se trouve un jeu de l’oie géant, elle aborde le rôle de la famille dans la construction de l’enfant, mais aussi les jeux pratiqués à l’époque, la santé ou l’éducation.

Exposition « L’Enfance des Lumières », du 12 avril au 29 juillet 2018.
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10 h à 18 h.
Entrée gratuite.

william-artaud-les-atours-musee-cognacq-jay-roger-viollet-hotel-mareuil-paris
William Artaud, Les enfants déguisés dit Les Atours, huile sur toile (51 x 41 cm),
vers 1790, Paris, musée Cognacq-Jay (J 67), © Musée Cognacq-Jay/Roger Viollet

Musée Cognacq-Jay
8, rue Elzévir
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 07 21
Métro : Chemin Vert (ligne 8) ou Saint-Paul (ligne 1).

2/ « Guernica » au musée national Picasso
A l’occasion du 80e anniversaire de l’œuvre « Guernica », peinte en 1937, le musée national Picasso, en association avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, raconte l’histoire de ce chef-d’œuvre. Exposé à Madrid depuis 1992, ce tableau est l’un des plus connus de Pablo Picasso. Et pour cause, il fut le symbole de plusieurs mouvements, notamment anti-franquistes, pacifistes et anti-fascistes. Cet événement est à découvrir jusqu’au 29 juillet 2018.

Exposition « Guernica », du 27 mars au 29 juillet 2018.
Ouvert du mardi au vendredi de 10 h 30 à 18 h et le samedi et dimanche de 9 h 30 à 18 h.
Fermé le lundi et le 1er mai 2018.
Plein tarif : 12,50 euros / Tarif réduit : 11 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans.

pablo-picasso-portrait-dora-maar-credit-RMN-grand-palais-mathieu-rabeau-succession-picasso-2018-hotel-mareuil-paris
Pablo Picasso, Portrait de Dora Maar, Paris, 1937, huile sur toile, 92 x 65cm,
Musée national Picasso- Paris, MP158
©RMN-Grand Palais / Mathieu Rabeau ©Succession Picasso 2018

Musée national Picasso-Paris
5, rue de Thorigny
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 85 56 00 36
Métro : Chemin Vert ou Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8).

3/ « David Goldblatt » au Centre Pompidou
Pour la première fois de son histoire, le Centre Pompidou expose les travaux du photographe sud-africain David Goldblatt. Il est l’une des figures majeures du documentaire engagé. A travers ses clichés, il livre un certain regard sur les relations sociales sous l’Apartheid, notamment sur leur complexité. L’exposition aborde l’ensemble de la carrière de l’artiste, de ses débuts jusqu’à ses séries les plus récentes comme « Intersections ».

Exposition « David Goldblatt », du 21 février au 13 mai 2018.
Ouvert le lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11 h à 21 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 23 h.
Fermé le mardi et le 1er mai 2018.
Plein tarif : 14 euros / Tarif réduit : 11 euros.

david-goldblatt-shop-assistant-1972-centre-pompidou-hotel-mareuil-paris
DaviD GolDblatt
Shop assistant, Orlando West, Soweto, Johannesburg 1972
Digital print on gelatin silver paper, 28 x 28 cm
Courtesy David Goldblatt and Goodman
Gallery Johannesburg and Cape Town
© David Goldblatt

Centre Pompidou
19, rue Beaubourg
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0) 1 44 78 12 33
Métro : Rambuteau (ligne 11).

 

L’Atelier des Lumières : le nouveau lieu arty dédié au numérique à Paris

C’est le 13 avril prochain, que le premier centre d’art numérique de Paris ouvrira ses portes, rue Saint-Maur, dans le 11e arrondissement, à proximité de l’hôtel Mareuil. Son nom : L’Atelier des Lumières.

Le numérique au service de l’Art
C’est dans l’ancienne fonderie de fer Plichon, créée en 1835, que L’Atelier des Lumières s’est installé. Ici, les œuvres ne sont pas fixées au mur mais projetées du sol au plafond, sur près de 3300 m2 ! Car ce nouveau lieu arty propose des expositions immersives où le visiteur est plongé littéralement dans les œuvres. Pour réussir cette prouesse, 120 vidéoprojecteurs et 50 enceintes sont utilisés dans les deux salles que compte le lieu : La Halle (1500m2) et le Studio (160m2). Dès le 13 avril, jusqu’au 11 novembre 2018, les passionnés des travaux de Gustav Klimt et d’Egon Schiele, deux peintres symbolistes autrichiens, pourront admirer plusieurs centaines de leurs œuvres numérisées. La mise en scène des tableaux se fait en musique pour une immersion plus impressionnante. N’hésitez plus et réservez vite votre billet d’entrée !

simulation-klimt-et-schiele-la-secession-a-vienne-atelier-des-lumieres-credit-culturespaces-nuit-de-chine-hotel-mareuil
Simulation Klimt et Schiele. La Sécession à Vienne – Atelier des Lumières © Culturespaces – Nuit de Chine

Exposition numérique immersive « Gustav Klimt », du 13 avril au 11 novembre 2018.
Ouvert tous les jours, du lundi au jeudi de 10 h à 18 h.
Nocturne les vendredis et samedis jusqu’à 22 h.
Plein tarif : 14,50 euros / Tarif senior (+ de 65 ans) : 13,50 euros / Tarif réduit : 11,50 euros / Tarif jeunes (5-25 ans) : 9,50 euros / Gratuit pour les moins de 5 ans.

L’Atelier des Lumières
38, rue Saint-Maur
75011 Paris
France
Métro : Saint-Ambroise (ligne 9) et Rue Saint-Maur (ligne 3).

 

 

2 expositions à voir en 2018 dans le Marais

Après les fêtes de fin d’année, direction les plus beaux lieux d’art de la capitale pour faire le plein de culture. A l’Hôtel de Ville, on découvre « Les nuits parisiennes » et à la Maison Européenne de la Photographie, l’actrice hollywoodienne Marlene Dietrich avec « Obsession Marlene ».

1/ « Les nuits parisiennes » à l’Hôtel de Ville de Paris
Que serait Paris sans sa vie nocturne ? L’Hôtel de Ville rend hommage à la nuit parisienne et présente, à travers plus de 200 œuvres originales, les différents visages de la fête nocturne parisienne. Des bals aux music-hall, des discothèques aux caves jazzy de Saint-Germain-des-Prés, jusqu’aux Palace et Bains-Douches, célèbres clubs branchés et jet set des années 80, aucune facette de la nuit parisienne n’est oubliée. Vidéos, affiches, robes, photographies ou encore, tableaux, révèlent les transformations de Paris et le mélange des classes qui s’effectuent à la tombée du jour…

Exposition « Les nuits parisiennes : du Palais-Royal au Palace », du 25 novembre 2017 au 27 janvier 2018.
Ouvert du lundi au samedi de 10 h à 18 h 30.
Entrée gratuite.

kenzo-birthday-le-palace-11-mars-1978-credit-philippe-heurtault-les-nuits-parisiennes-hotel-mareuil
Kenzo Birthday Le Palace, 11 mars 1978 © Philippe Heurtault

 

Hôtel de Ville
Place de l’Hôtel de Ville
75004 Paris
France
Métro : Hôtel de Ville (lignes 1 et 11).

2/ « Obsession Marlene » à la Maison Européenne de la Photographie
Grâce à Pierre Passebon, un collectionneur et admirateur de l’actrice, la MEP présente environ 200 clichés de Marlene Dietrich. Cette actrice hollywoodienne a marqué l’histoire du cinéma et de la mode, en devenant l’une des plus grandes icônes du XXe siècle. Intemporelle, elle a traversé les ans grâce à sa beauté particulière et à ses rôles mythiques. C’est une diva glamour et moderne qui est célébrée jusqu’au 25 février 2018 dans le temple de la photo.

Exposition « Obsession Marlene », du 8 novembre 2017 au 25 février 2018.
Ouvert du mercredi au dimanche de 11 h à 19 h 45.
Fermé le lundi et le mardi.
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 5 €.

marlene-dietrich-1959-credit-francois-gragnon-paris-match-galerie-de-l-instant-hotel-mareuil

François Gragnon
Marlene Dietrich, Théâtre de l’Étoile,
1959
© François Gragnon / Paris Match / La Galerie de l’Instant

La Maison Européenne de la Photographie
5/7, rue de Fourcy
75004 Paris
France
Tel. : +33 (0)1 44 78 75 00
Métro : Saint-Paul (ligne 1).

 

Musée Yves Saint Laurent : le joyau mode de la capitale

Depuis le 3 octobre 2017, la capitale rend hommage à l’un de ses plus célèbres couturiers : Yves Saint Laurent. C’est au numéro 5 de l’avenue Marceau, dans le 16e arrondissement de Paris, à deux pas de la tour Eiffel, qu’un musée entièrement dédié au créateur a ouvert ses portes : le musée Yves Saint Laurent. Réparti sur 450m2, ce lieu unique dans la capitale dévoile l’univers de l’un des plus importants couturiers de mode Français du XXe siècle.

musee-yves-saint-laurent-paris-credit-luc-castel-robes-hotel-mareuil
Musée Yves Saint Laurent © Luc Castel

Entre rétrospective et hommage
Le musée Yves Saint Laurent a été pensé à la fois comme un lieu d’hommage et de rétrospectives temporaires et thématiques qui seront proposées au fil des mois. Ainsi, pour son ouverture, il expose une cinquantaine de modèles du créateur de mode, ainsi que ses croquis, mais aussi de nombreux accessoires, des photographies et des vidéos retraçant son parcours exceptionnel. Car Yves Saint Laurent marqua l’histoire de la mode avec des créations avant-gardistes. Le public peut notamment admirer sur place, le mythique studio d’Yves Saint Laurent, qui a été reconstitué pour l’occasion ; mais aussi les salons de haute couture où étaient présentées les collections. Pour l’anecdote, c’est au sein de l’hôtel particulier historique de la Maison Yves Saint Laurent que le musée s’est installé. De 1974 à 2002, c’est ici, avenue Marceau, que les collections du couturier ont été pensées. Un endroit magnifique qui émerveillera petits et grands, et qui est à visiter avant de regagner votre chambre à l’hôtel Mareuil.

Ouvert du mardi au dimanche, de 11 h à 18 h.
Nocturne le vendredi jusqu’à 21 h.
Fermé le lundi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit (10-18 ans) : 7 euros / Gratuit pour les moins de 10 ans.

musee-yves-saint-laurent-paris-credit-luc-castel-interieur-hotel-mareuil
Musée Yves Saint Laurent © Luc Castel

Musée Yves Saint Laurent
5, avenue Marceau
75116 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 44 31 64 00
Métro : Alma-Marceau (ligne 9).

 

11e édition du salon YIA Art Fair

Pour sa 11e édition, la Young International Art Fair (YIA) est de retour au Carreau du Temple, à deux pas de l’hôtel Mareuil, du 19 au 22 octobre 2017. Depuis 2014, c’est dans ce lieu d’art mythique du Marais que ce salon dédié à l’art contemporain a posé ses valises, sur 2000m2 d’espace d’exposition. Cette année encore, 65 galeries d’art françaises et internationales présentent les travaux de plus de 300 artistes, dont Jacques Monory, Leornardo Cremonini et Vera Molnar. Une section est même consacrée à l’art urbain, avec la présence notamment de la galerie Joel Knafo Art. En 2016, la YIA Art Fair invitait l’artiste Daniel Buren. Cette fois, l’événement propose une rétrospective du Prix HSBC pour la Photographie, réunissant les œuvres de 44 artistes lauréats de ces 22 dernières années. Plusieurs galeries parisiennes émergentes ou confirmées sont présentes sur place comme FKMG, Bertrand Grimont, Mariska Hamoudi ou encore, Françoise Livinec. Rendez-vous donc dès demain pour profiter de ce salon en famille !

YIA Art Fair, du 19 au 22 octobre 2017.
Ouvert le vendredi de midi à 20 h, le samedi de 11 h à 20 h et le dimanche de 11 h à 19 h.
Vernissage le jeudi 19 octobre 2017, de 18 h à 22 h.

affiche-salon-yia-art-fair-edition-2017-paris-hotel-mareuil
Crédit Annabelle Milon. Courtesy Lemow Éditions. 

Carreau du Temple
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 83 81 93 30
Métro : Temple (ligne 3) ou République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

34e édition des Journées Européennes du Patrimoine

Cette année, les Journées Européennes du Patrimoine (JEP pour les connaisseurs), s’intéressent à la jeunesse et au patrimoine. Plusieurs lieux d’art ont donc joué le jeu en organisant des activités spécialement dédiées aux enfants. Focus sur trois lieux des 3e, 4e et 11e arrondissements, situés à proximité de l’hôtel Mareuil, qui sont à visiter du 16 au 17 septembre 2017.

Des activités pour petits et grands
Dans le 3e arrondissement de Paris, le musée des Arts et Métiers a vu les choses en grand, en proposant de nombreuses activités pour toute la famille ! Démonstrations variées (phonographe, électricité, pendule de Foucault etc.), enquête-jeu, ateliers pour les plus jeunes pour découvrir la peinture sur soie, ou encore, rencontre pour les adultes avec des Meilleurs Ouvriers de France (MOF) qui dévoilent leurs savoir-faire. Dans le Marais (4e), au Pavillon de l’Arsenal, il est possible d’effectuer une visite commentée de l’exposition « Architectures japonaises à Paris, 1867-2017 », en compagnie de l’architecte, urbaniste et commissaire de l’événement, Andreas Kofler. Enfin, dans le 11e, le rendez-vous est donné à l’Eglise Sainte-Marguerite, pour admirer le décor en trompe-l’œil de Paolo-Antonio Brunetti (daté de vers 1765), dans la chapelle des Ames du Purgatoire.

34e édition des Journées Européennes du Patrimoine, du 16 au 17 septembre 2017.
Entrée libre.

affiche-journees-europeennes-patrimoine-2017-credit-MC-atelier-25-hotel-mareuil-paris
© MC – Atelier 25

Musée des Arts et Métiers
60, rue Réaumur
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 53 01 82 00
Métro : Arts et Métiers (lignes 3 et 11) ou Réaumur-Sébastopol (ligne 4).

Pavillon de l’Arsenal
21, boulevard Morland
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 42 76 33 97
Métro : Sully-Morland (ligne 7).

Eglise Sainte-Marguerite
36, rue Saint-Bernard
75011 Paris
France
Métro : Faidherbe-Chaligny (ligne 8).

 

 

46e édition du Festival d’Automne

Depuis 1972, le Festival d’Automne illumine la rentrée avec des spectacles variés dans les domaines des arts plastiques, de la musique, de la danse, du théâtre, du cinéma, sans oublier des performances. Pour sa 46e édition, organisée du 13 septembre au 31 décembre 2017, cet événement s’installe à deux pas de l’hôtel Mareuil, dans deux lieux exceptionnels de la capitale. Focus sur leur programmation.

Le Festival d’Automne au Théâtre de la Bastille
Du 18 au 24 septembre 2017, le théâtre de la Bastille présente la nouvelle pièce, « Real Magic », de la compagnie anglaise Forced Entertainment. Inspirée du principe des jeux télévisés, elle est jouée par trois acteurs qui sont pris au piège sur scène et obligés de revivre sans cesse la même situation. Dans ce spectacle en anglais, surtitré en français, des thèmes comme la culture du divertissement ou la folie capitaliste sont abordés de façon humoristique.

Tarifs : 15 à 25 euros la place.

Théâtre de la Bastille
76, rue de la Roquette
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 57 42 14
Métro : Bastille (lignes 1, 5 et 8), Voltaire (ligne 9) ou Bréguet-Sabin (ligne 5).

affiche-festival-d-automne-2017-credit-karla-black-forward-in-emphasis-2016-detail-hotel-mareuil-paris
© Karla Black, Forward In Emphasis, 2016 (détail)

Le Festival d’Automne aux Archives Nationales
Les Archives Nationales accueillent les sculptures de l’artiste écossaise Karla Black. C’est la première fois que ses œuvres sont exposées en France. Pour les réaliser, l’artiste fait appel à des matériaux utilisés dans la vie quotidienne, comme du coton, de la cellophane, du savon, des cosmétiques ou du papier toilette. Elle les associe à du plâtre ou des pigments colorés. Le résultat est surprenant, entre peinture, sculpture et performance. Une exposition gratuite qui est à découvrir du 20 octobre au 20 novembre 2017.

Archives Nationales
60, rue des Francs Bourgeois
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 60 96
Métro : Rambuteau (ligne 11) ou Hôtel de Ville (lignes 1 et 11).

Festival d’Automne, du 13 septembre au 31 décembre 2017.

Top 3 des expositions mode à découvrir cet été à Paris

Paris est résolument la capitale de la mode. Pour preuve, cet été, il est possible de profiter de trois expositions 100 % dédiées à cet univers. Gros plan sur les rétrospectives consacrées à Dalida, Christian Dior et à l’histoire du bijou.

1/ Dalida au Palais Galliera
Star incontestée de la chanson française, Dalida était aussi une icône de la mode. Le Palais Galliera-Musée de la Mode de la Ville de Paris consacre une exposition à la garde-robe de cette chanteuse indémodable. De ses petites robes New Look made by Carven, très années 50, à ses costumes à paillettes confectionnés par Michel Fresnay, c’est toute sa carrière qui est ici représentée ; ainsi que ses tenues portées dans sa vie personnelle. Une exposition mode qui ne se rate sous aucun prétexte !

Exposition « Dalida, une garde-robe de la ville à la scène », du 27 avril au 13 août 2017.
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h.
Fermé le lundi.
Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 9 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans.

loris-azzaro-robe-longue-1976-credit-julien-vidal-exposition-dalida-palais-galliera-hotel-mareuil-paris

Loris Azzaro. Robe longue bustier 1976.

Mousseline de soie brodée de sequins en plastique.
Collection Palais Galliera – © Julien Vidal / Galliera / Roger-Viollet

Palais Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris
10, avenue Pierre 1er de Serbie
75116 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 56 52 86 00
Métro : Alma-Marceau (ligne 9 – RER C) ou Iéna (ligne 9).

2/ Medusa au musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Plus de 400 pièces de joaillerie sont ici exposées, dont certaines ont été réalisées par les plus grands, de Cartier à Van Cleef & Arpels, de Niki de Saint Phalle à Man Ray, de Karl Fritsch à Louise Bourgeois ou encore, Lucio Fontana. A travers ces bijoux d’exception, créés par des gens célèbres ou inconnus, c’est toute l’histoire du bijou et sa symbolique qui sont dévoilées au grand public.

Exposition « Medusa. Bijoux et tabous », du 19 mai au 5 novembre 2017.
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 22 h.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros.

collier-serpent-1968-credit-nick-welsh-cartier-collection-exposition-medusa-mam-hotel-mareuil-paris

Collier Serpent, Cartier Paris, commande de 1968
Platine, or blanc et or jaune, 2 473 diamants taille brillant et baguette
pour un poids total de 178,21 carats, eux émeraudes de forme poire (yeux), émail vert, rouge et noir.
Photo : Nick Welsh, Cartier Collection © Cartier

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
France
Tél : +33 (0)1 53 67 40 00
Métro : Iéna ou Alma-Marceau (ligne 9).

3/ Christian Dior aux Arts décoratifs
Cette importante rétrospective a été pensée afin de célébrer les 70 ans de la création de la Maison Christian Dior. Ce sont plus de 300 robes de haute couture, créées de 1947 à nos jours, qui sont ici dévoilées. Les passionnés de mode pourront aussi découvrir l’histoire de la maison, et notamment les couturiers renommés qui s’y sont succédés, d’Yves Saint Laurent à Raf Simons, jusqu’à tout récemment, Maria Grazia Chiuri.

Exposition « Christian Dior, couturier du rêve », du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018.
Ouvert de 10 h à 19 h, fermé le lundi.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros.

exposition-christian-dior-arts-decoratifs-scenographie-credit-adrien-dirand-hotel-mareuil-paris-republique
Christian Dior – Designer of Dreams – Scenography © Adrien Dirand

Les Arts décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais Royal – Musée du Louvre (lignes 1 ou 7), ou Pyramides (lignes 7 ou 14).

 

Top 3 des expositions cinéma à voir cet été à Paris

Cet été, on file découvrir les trois expositions cinéma incontournables de la capitale : « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes » à la Galerie Cinéma, « Mômes & Cie » à la Cinémathèque française et « Montmartre, décor de cinéma » au musée de Montmartre.

1/ L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes
La galerie Cinéma propose de replonger dans les années d’or du Festival de Cannes, à travers une sélection d’images réalisée par Pierre Lescure, Gilles Jacob et Thierry Frémaux. 24 photographies sont ici dévoilées des plus grandes stars du cinéma, de Warren Beatty à Alain Delon, de Gene Kelly à Romy Schneider. Les clichés exposés sont issus du fonds de l’Ina, qui possède une collection photographique riche de près de 1,2 millions d’images.

Exposition « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes », du 2 juin au 27 juillet 2017.
Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 19 h.
Gratuit.

ina-jean-claude-pierdet-lacher-oiseaux-alfred-hitchcock-festival-de-cannes-1963-exposition-galerie-cinema-hotel-mareuil-paris
Lâcher d’oiseaux en présence de Tippi Hedren et de Alfred Hitchcock
à l’occasion de la présentation du film « Les oiseaux ».
Festival de Cannes 1963 © INA – photographe : Jean-Claude Pierdet

Galerie Cinéma
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 09 22
Métro : Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8).

2/ Mômes & Cie
La Cinémathèque française s’intéresse à l’enfance représentée au cinéma. Petits et grands voyagent ainsi de « Peau d’Ane » à « Harry Potter », de « King Kong » à « Kirikou ». L’exposition dévoile plusieurs secrets de fabrication du cinéma, mais aussi les mondes réels ou imaginaires qui sont parcourus par les personnages d’enfants sur grand écran.

Exposition « Mômes & Cie », du 29 mars au 30 juillet 2017.
Ouvert du 8 au 30 juillet 2017 de 10 h à 19 h.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros / Moins de 18 ans : 5,50 euros.

kirikou-et-la-sorciere-1998-michel-ocelot-exposition-momes-et-cie-cinematheque-francaise-hotel-mareuil-paris
Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot 1998
© 1998 Les Armateurs / Odec Kid Cartoons / France 3 Cinéma /
Monipoly / Trans Europe Film / Exposure / RTBF / Studio O

La Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 71 19 33 33
Métro : Bercy (lignes 14 et 6).

3/ Montmartre, décor de cinéma
A travers cette rétrospective, ce sont les multiples facettes d’un quartier de Paris qui sont dévoilées, celles de Montmartre. Ce décor naturel a souvent été plébiscité par les plus grands réalisateurs, de Jean-Pierre Jeunet avec « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » en 2001, à Marcel Carné pour « Les enfants du paradis » en 1945 et « Les portes de la nuit » en 1946. Car Montmartre a tout pour être filmé, grâce à son Moulin-Rouge, au Sacré-Cœur, à Pigalle et à la rue Lepic, à la fois quartier du plaisir et du crime. Une exposition qui ravira les passionnés de cinéma.

Exposition « Montmartre, décor de cinéma », du 12 avril 2016 au 14 janvier 2018.
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h d’avril à septembre, et de 10 h à 18 h d’octobre à mars.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit (10-17 ans) : 5,50 euros / Gratuit pour les moins de 10 ans.

boulevard-JP-leaud-et-monique-brienne-1959-DR-credit-orex-films-exposition-montmartre-decor-de-cinema-musee-montmartre-hotel-mareuil-paris
Boulevard
Julien Duvivier, 1959
Photographie en noir et blanc
Jean-Pierre Léaud et Monique Brienne
Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
DR. © Orex Films

Musée de Montmartre
12, rue Cortot
75018 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 25 89 39
Métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12).