Une Glace à Paris : les gourmandises glacées d’Emmanuel Ryon

Le 13 juin 2015, Emmanuel Ryon, Meilleur Ouvrier de France Glacier et Champion du monde de pâtisserie, et son ami et associé Olivier Ménard, au CV tout aussi impressionnant (Pierre Hermé, la Maison du Chocolat et Harrods), ouvrent ensemble, au cœur du Marais, Une Glace à Paris. Cette boutique dédiée à la glace propose aux amateurs de délices frais des sorbets et glaces, ainsi que des pâtisseries glacées fabriqués à partir d’ingrédients de qualité. Ce qui garantit l’onctuosité des produits et leur goût inimitable, c’est le fait qu’ils sont faits chaque jour dans le laboratoire situé au sous-sol de la boutique. Sur place, dans un décor bleu et blanc qui mêle classique et modernité, l’on peut déguster des glaces et des sorbets aux parfums de fleur de lait, de thé vert Matcha japonais, d’orange-carotte-gingembre, ou encore de vanille fumée d’Inde. Les pâtisseries glacées d’Une Glace à Paris, un plaisir pour les yeux et les papilles, sont présentes sous différentes formes et saveurs, telles que le Vacherin, un gâteau au lait d’amande et aux fruits rouges. Un endroit à visiter absolument en famille ou entre amis !

Ouvert tous les jours de 10 h à 22 h 30.
1 L de glace : 28 euros / 1 boule : 3,80 euros / 2 boules : 5,20 euros / 3 boules : 6,50 euros / Vacherin : 42 euros.

une-glace-a-paris-credit-grant-symon-hotel-mareuil-paris-republique
© Une Glace à Paris – Grant Symon

Une Glace à Paris
15, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 96 98 33
Métro : Hôtel de Ville (lignes 1 et 11) et Rambuteau (ligne 11).

 

Top 3 des expositions cinéma à voir cet été à Paris

Cet été, on file découvrir les trois expositions cinéma incontournables de la capitale : « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes » à la Galerie Cinéma, « Mômes & Cie » à la Cinémathèque française et « Montmartre, décor de cinéma » au musée de Montmartre.

1/ L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes
La galerie Cinéma propose de replonger dans les années d’or du Festival de Cannes, à travers une sélection d’images réalisée par Pierre Lescure, Gilles Jacob et Thierry Frémaux. 24 photographies sont ici dévoilées des plus grandes stars du cinéma, de Warren Beatty à Alain Delon, de Gene Kelly à Romy Schneider. Les clichés exposés sont issus du fonds de l’Ina, qui possède une collection photographique riche de près de 1,2 millions d’images.

Exposition « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes », du 2 juin au 27 juillet 2017.
Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 19 h.
Gratuit.

ina-jean-claude-pierdet-lacher-oiseaux-alfred-hitchcock-festival-de-cannes-1963-exposition-galerie-cinema-hotel-mareuil-paris
Lâcher d’oiseaux en présence de Tippi Hedren et de Alfred Hitchcock
à l’occasion de la présentation du film « Les oiseaux ».
Festival de Cannes 1963 © INA – photographe : Jean-Claude Pierdet

Galerie Cinéma
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 09 22
Métro : Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8).

2/ Mômes & Cie
La Cinémathèque française s’intéresse à l’enfance représentée au cinéma. Petits et grands voyagent ainsi de « Peau d’Ane » à « Harry Potter », de « King Kong » à « Kirikou ». L’exposition dévoile plusieurs secrets de fabrication du cinéma, mais aussi les mondes réels ou imaginaires qui sont parcourus par les personnages d’enfants sur grand écran.

Exposition « Mômes & Cie », du 29 mars au 30 juillet 2017.
Ouvert du 8 au 30 juillet 2017 de 10 h à 19 h.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros / Moins de 18 ans : 5,50 euros.

kirikou-et-la-sorciere-1998-michel-ocelot-exposition-momes-et-cie-cinematheque-francaise-hotel-mareuil-paris
Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot 1998
© 1998 Les Armateurs / Odec Kid Cartoons / France 3 Cinéma /
Monipoly / Trans Europe Film / Exposure / RTBF / Studio O

La Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 71 19 33 33
Métro : Bercy (lignes 14 et 6).

3/ Montmartre, décor de cinéma
A travers cette rétrospective, ce sont les multiples facettes d’un quartier de Paris qui sont dévoilées, celles de Montmartre. Ce décor naturel a souvent été plébiscité par les plus grands réalisateurs, de Jean-Pierre Jeunet avec « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » en 2001, à Marcel Carné pour « Les enfants du paradis » en 1945 et « Les portes de la nuit » en 1946. Car Montmartre a tout pour être filmé, grâce à son Moulin-Rouge, au Sacré-Cœur, à Pigalle et à la rue Lepic, à la fois quartier du plaisir et du crime. Une exposition qui ravira les passionnés de cinéma.

Exposition « Montmartre, décor de cinéma », du 12 avril 2016 au 14 janvier 2018.
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h d’avril à septembre, et de 10 h à 18 h d’octobre à mars.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit (10-17 ans) : 5,50 euros / Gratuit pour les moins de 10 ans.

boulevard-JP-leaud-et-monique-brienne-1959-DR-credit-orex-films-exposition-montmartre-decor-de-cinema-musee-montmartre-hotel-mareuil-paris
Boulevard
Julien Duvivier, 1959
Photographie en noir et blanc
Jean-Pierre Léaud et Monique Brienne
Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
DR. © Orex Films

Musée de Montmartre
12, rue Cortot
75018 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 25 89 39
Métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12).