46e édition du Festival d’Automne

Depuis 1972, le Festival d’Automne illumine la rentrée avec des spectacles variés dans les domaines des arts plastiques, de la musique, de la danse, du théâtre, du cinéma, sans oublier des performances. Pour sa 46e édition, organisée du 13 septembre au 31 décembre 2017, cet événement s’installe à deux pas de l’hôtel Mareuil, dans deux lieux exceptionnels de la capitale. Focus sur leur programmation.

Le Festival d’Automne au Théâtre de la Bastille
Du 18 au 24 septembre 2017, le théâtre de la Bastille présente la nouvelle pièce, « Real Magic », de la compagnie anglaise Forced Entertainment. Inspirée du principe des jeux télévisés, elle est jouée par trois acteurs qui sont pris au piège sur scène et obligés de revivre sans cesse la même situation. Dans ce spectacle en anglais, surtitré en français, des thèmes comme la culture du divertissement ou la folie capitaliste sont abordés de façon humoristique.

Tarifs : 15 à 25 euros la place.

Théâtre de la Bastille
76, rue de la Roquette
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 57 42 14
Métro : Bastille (lignes 1, 5 et 8), Voltaire (ligne 9) ou Bréguet-Sabin (ligne 5).

affiche-festival-d-automne-2017-credit-karla-black-forward-in-emphasis-2016-detail-hotel-mareuil-paris
© Karla Black, Forward In Emphasis, 2016 (détail)

Le Festival d’Automne aux Archives Nationales
Les Archives Nationales accueillent les sculptures de l’artiste écossaise Karla Black. C’est la première fois que ses œuvres sont exposées en France. Pour les réaliser, l’artiste fait appel à des matériaux utilisés dans la vie quotidienne, comme du coton, de la cellophane, du savon, des cosmétiques ou du papier toilette. Elle les associe à du plâtre ou des pigments colorés. Le résultat est surprenant, entre peinture, sculpture et performance. Une exposition gratuite qui est à découvrir du 20 octobre au 20 novembre 2017.

Archives Nationales
60, rue des Francs Bourgeois
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 60 96
Métro : Rambuteau (ligne 11) ou Hôtel de Ville (lignes 1 et 11).

Festival d’Automne, du 13 septembre au 31 décembre 2017.

Café Mirabelle : le salon de thé de Marion Goettlé

Ouvert par Marion Goettlé, formée chez Jean-François Piège et Sébastien Gaudard, le Café Mirabelle est un charmant salon de thé qui se transforme en restaurant au moment du déjeuner. Ici, tout est fait maison, des viennoiseries proposées pour le petit-déjeuner (le Café Mirabelle ouvre tôt, à 8 h), jusqu’aux desserts à l’assiette servis l’après-midi. Baba aux mirabelles, soupe de pêches, biscuit chocolat-abricots et basilic… Toutes les pâtisseries concoctées par la jeune chef sont sublimes et délicieuses. Elles se dégustent en accord avec un thé ou un verre de vin, conseillé par la jeune femme. En prime, le Café Mirabelle organise un brunch le week-end, avec plusieurs choix de plats et desserts dont la tourte au maïs et coriandre ou le Paris-Brest au sésame et citron. Jus maison (pastèque et melon), boisson chaude, œufs brouillés et assiette de petits légumes complètent le tout. Une jolie adresse qui est à tester à quelques minutes à pied de l’hôtel Mareuil.

Ouvert du mercredi au vendredi de 8 h à 18 h, et du samedi au dimanche de 9 h à 18 h.
Menu déjeuner : 15 euros / Brunch : 27 euros.

cafe-mirabelle-paris-credit-marion-goettle-hotel-mareuil
© Marion Goettlé

Café Mirabelle
16, rue de la Vacquerie
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 79 27 46
Métro : Voltaire (ligne 9).

 

Top 3 des expositions mode à découvrir cet été à Paris

Paris est résolument la capitale de la mode. Pour preuve, cet été, il est possible de profiter de trois expositions 100 % dédiées à cet univers. Gros plan sur les rétrospectives consacrées à Dalida, Christian Dior et à l’histoire du bijou.

1/ Dalida au Palais Galliera
Star incontestée de la chanson française, Dalida était aussi une icône de la mode. Le Palais Galliera-Musée de la Mode de la Ville de Paris consacre une exposition à la garde-robe de cette chanteuse indémodable. De ses petites robes New Look made by Carven, très années 50, à ses costumes à paillettes confectionnés par Michel Fresnay, c’est toute sa carrière qui est ici représentée ; ainsi que ses tenues portées dans sa vie personnelle. Une exposition mode qui ne se rate sous aucun prétexte !

Exposition « Dalida, une garde-robe de la ville à la scène », du 27 avril au 13 août 2017.
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h.
Fermé le lundi.
Plein tarif : 12 euros / Tarif réduit : 9 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans.

loris-azzaro-robe-longue-1976-credit-julien-vidal-exposition-dalida-palais-galliera-hotel-mareuil-paris

Loris Azzaro. Robe longue bustier 1976.

Mousseline de soie brodée de sequins en plastique.
Collection Palais Galliera – © Julien Vidal / Galliera / Roger-Viollet

Palais Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris
10, avenue Pierre 1er de Serbie
75116 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 56 52 86 00
Métro : Alma-Marceau (ligne 9 – RER C) ou Iéna (ligne 9).

2/ Medusa au musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Plus de 400 pièces de joaillerie sont ici exposées, dont certaines ont été réalisées par les plus grands, de Cartier à Van Cleef & Arpels, de Niki de Saint Phalle à Man Ray, de Karl Fritsch à Louise Bourgeois ou encore, Lucio Fontana. A travers ces bijoux d’exception, créés par des gens célèbres ou inconnus, c’est toute l’histoire du bijou et sa symbolique qui sont dévoilées au grand public.

Exposition « Medusa. Bijoux et tabous », du 19 mai au 5 novembre 2017.
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 22 h.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros.

collier-serpent-1968-credit-nick-welsh-cartier-collection-exposition-medusa-mam-hotel-mareuil-paris

Collier Serpent, Cartier Paris, commande de 1968
Platine, or blanc et or jaune, 2 473 diamants taille brillant et baguette
pour un poids total de 178,21 carats, eux émeraudes de forme poire (yeux), émail vert, rouge et noir.
Photo : Nick Welsh, Cartier Collection © Cartier

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
France
Tél : +33 (0)1 53 67 40 00
Métro : Iéna ou Alma-Marceau (ligne 9).

3/ Christian Dior aux Arts décoratifs
Cette importante rétrospective a été pensée afin de célébrer les 70 ans de la création de la Maison Christian Dior. Ce sont plus de 300 robes de haute couture, créées de 1947 à nos jours, qui sont ici dévoilées. Les passionnés de mode pourront aussi découvrir l’histoire de la maison, et notamment les couturiers renommés qui s’y sont succédés, d’Yves Saint Laurent à Raf Simons, jusqu’à tout récemment, Maria Grazia Chiuri.

Exposition « Christian Dior, couturier du rêve », du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018.
Ouvert de 10 h à 19 h, fermé le lundi.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros.

exposition-christian-dior-arts-decoratifs-scenographie-credit-adrien-dirand-hotel-mareuil-paris-republique
Christian Dior – Designer of Dreams – Scenography © Adrien Dirand

Les Arts décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais Royal – Musée du Louvre (lignes 1 ou 7), ou Pyramides (lignes 7 ou 14).

 

Une Glace à Paris : les gourmandises glacées d’Emmanuel Ryon

Le 13 juin 2015, Emmanuel Ryon, Meilleur Ouvrier de France Glacier et Champion du monde de pâtisserie, et son ami et associé Olivier Ménard, au CV tout aussi impressionnant (Pierre Hermé, la Maison du Chocolat et Harrods), ouvrent ensemble, au cœur du Marais, Une Glace à Paris. Cette boutique dédiée à la glace propose aux amateurs de délices frais des sorbets et glaces, ainsi que des pâtisseries glacées fabriqués à partir d’ingrédients de qualité. Ce qui garantit l’onctuosité des produits et leur goût inimitable, c’est le fait qu’ils sont faits chaque jour dans le laboratoire situé au sous-sol de la boutique. Sur place, dans un décor bleu et blanc qui mêle classique et modernité, l’on peut déguster des glaces et des sorbets aux parfums de fleur de lait, de thé vert Matcha japonais, d’orange-carotte-gingembre, ou encore de vanille fumée d’Inde. Les pâtisseries glacées d’Une Glace à Paris, un plaisir pour les yeux et les papilles, sont présentes sous différentes formes et saveurs, telles que le Vacherin, un gâteau au lait d’amande et aux fruits rouges. Un endroit à visiter absolument en famille ou entre amis !

Ouvert tous les jours de 10 h à 22 h 30.
1 L de glace : 28 euros / 1 boule : 3,80 euros / 2 boules : 5,20 euros / 3 boules : 6,50 euros / Vacherin : 42 euros.

une-glace-a-paris-credit-grant-symon-hotel-mareuil-paris-republique
© Une Glace à Paris – Grant Symon

Une Glace à Paris
15, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 96 98 33
Métro : Hôtel de Ville (lignes 1 et 11) et Rambuteau (ligne 11).

 

Top 3 des expositions cinéma à voir cet été à Paris

Cet été, on file découvrir les trois expositions cinéma incontournables de la capitale : « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes » à la Galerie Cinéma, « Mômes & Cie » à la Cinémathèque française et « Montmartre, décor de cinéma » au musée de Montmartre.

1/ L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes
La galerie Cinéma propose de replonger dans les années d’or du Festival de Cannes, à travers une sélection d’images réalisée par Pierre Lescure, Gilles Jacob et Thierry Frémaux. 24 photographies sont ici dévoilées des plus grandes stars du cinéma, de Warren Beatty à Alain Delon, de Gene Kelly à Romy Schneider. Les clichés exposés sont issus du fonds de l’Ina, qui possède une collection photographique riche de près de 1,2 millions d’images.

Exposition « L’Ina célèbre les 70 ans du Festival de Cannes », du 2 juin au 27 juillet 2017.
Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 19 h.
Gratuit.

ina-jean-claude-pierdet-lacher-oiseaux-alfred-hitchcock-festival-de-cannes-1963-exposition-galerie-cinema-hotel-mareuil-paris
Lâcher d’oiseaux en présence de Tippi Hedren et de Alfred Hitchcock
à l’occasion de la présentation du film « Les oiseaux ».
Festival de Cannes 1963 © INA – photographe : Jean-Claude Pierdet

Galerie Cinéma
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 27 09 22
Métro : Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8).

2/ Mômes & Cie
La Cinémathèque française s’intéresse à l’enfance représentée au cinéma. Petits et grands voyagent ainsi de « Peau d’Ane » à « Harry Potter », de « King Kong » à « Kirikou ». L’exposition dévoile plusieurs secrets de fabrication du cinéma, mais aussi les mondes réels ou imaginaires qui sont parcourus par les personnages d’enfants sur grand écran.

Exposition « Mômes & Cie », du 29 mars au 30 juillet 2017.
Ouvert du 8 au 30 juillet 2017 de 10 h à 19 h.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros / Moins de 18 ans : 5,50 euros.

kirikou-et-la-sorciere-1998-michel-ocelot-exposition-momes-et-cie-cinematheque-francaise-hotel-mareuil-paris
Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot 1998
© 1998 Les Armateurs / Odec Kid Cartoons / France 3 Cinéma /
Monipoly / Trans Europe Film / Exposure / RTBF / Studio O

La Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 71 19 33 33
Métro : Bercy (lignes 14 et 6).

3/ Montmartre, décor de cinéma
A travers cette rétrospective, ce sont les multiples facettes d’un quartier de Paris qui sont dévoilées, celles de Montmartre. Ce décor naturel a souvent été plébiscité par les plus grands réalisateurs, de Jean-Pierre Jeunet avec « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » en 2001, à Marcel Carné pour « Les enfants du paradis » en 1945 et « Les portes de la nuit » en 1946. Car Montmartre a tout pour être filmé, grâce à son Moulin-Rouge, au Sacré-Cœur, à Pigalle et à la rue Lepic, à la fois quartier du plaisir et du crime. Une exposition qui ravira les passionnés de cinéma.

Exposition « Montmartre, décor de cinéma », du 12 avril 2016 au 14 janvier 2018.
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h d’avril à septembre, et de 10 h à 18 h d’octobre à mars.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit (10-17 ans) : 5,50 euros / Gratuit pour les moins de 10 ans.

boulevard-JP-leaud-et-monique-brienne-1959-DR-credit-orex-films-exposition-montmartre-decor-de-cinema-musee-montmartre-hotel-mareuil-paris
Boulevard
Julien Duvivier, 1959
Photographie en noir et blanc
Jean-Pierre Léaud et Monique Brienne
Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
DR. © Orex Films

Musée de Montmartre
12, rue Cortot
75018 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 49 25 89 39
Métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12).

 

Melt : le smokehouse du 11e arrondissement

A deux pas de l’hôtel Mareuil se trouve une adresse gourmande à souhait : Melt. Ce smokehouse propose de découvrir le BBQ Texan, dont la technique consiste à fumer la viande pendant de longues heures à basse température. Pour réussir cette mission, deux amis, Jean Ganizate et Antoine Martinez, ont parcouru le Texas lors d’un road trip culinaire d’un mois, à la recherche des meilleurs barbecues de l’état. Sur leur chemin, ils ont rencontré Jeffrey Howard, un pitmaster, c’est-à-dire un chef spécialisé dans la préparation et la cuisson de viandes au barbecue, et l’ont ramené dans leurs valises à Paris ! Depuis, il cuisine 4 à 5 pièces de viande au restaurant, pulled pork, beef ribs, spare ribs, smoked chicken et brisket. Ces viandes sont accompagnées de légumes de saison, de coleslaw, de pickles. En prime, on peut y ajouter des frites, du maïs rôti ou une salade de lentilles par exemple. Côté boissons, on se laisse tenter par des thés glacés ou une citronnade pour se désaltérer cet été.

Ouvert du mardi au jeudi de midi à 15 h et de 19 h à 23 h 30, et du vendredi au samedi de midi à 15 h et de 20 h à minuit.
Le dimanche de 11 h à 17 h.
Fermé le lundi.
Viandes : de 10 à 40 euros / Accompagnements : de 4 à 6 euros / Desserts : de 3 à 5 euros.

devanture-restaurant-bbq-texan-melt-credit-lola-bestimage-hotel-mareuil-paris
© Lola / Bestimage

Melt
74, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 81 36 42 76
Métro : Oberkampf (lignes 5 et 9) ou République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

 restaurant-bbq-texan-melt-viande-credit-lola-bestimage-hotel-mareuil-paris
© Lola / Bestimage

 

Mio Posto : le restaurant italien et aperitivo cocktail bar

C’est à deux pas de la place de la Bastille que Roberto Castellano et Dominico Galluccio ont décidé d’ouvrir leur seconde adresse parisienne, Mio Posto, après Il Posto à Belleville. Ici, l’on vient pour déguster une vraie cuisine italienne concoctée par des chefs italiens, à partir de produits en provenance d’Italie. On apprécie le cadre de l’établissement, qui ressemble à un loft avec sa cuisine ouverte sur la salle et ses couleurs vitaminées. Côté carte, on se laisse tenter par la pizza Valtellina à base de mozzarella, de gorgonzola, de Bresaola della Valtellina, de courgettes et de pignons torréfiés. Sinon, il y a aussi les pâtes fraîches maison à la farine de blé tendre et aux œufs, ou à la farine de semoule de blé dur et eau. Les tortelloni farcis au potiron, parmesan, moutarde de fruits et beurre à la sauge valent le détour. En dessert, on succombe au traditionnel tiramisu ou, plus surprenant, au gâteau napolitain à la ricotta et à la fleur d’oranger.

pizza-restaurant-italien-mio-posto-paris-credit-food2vous-hotel-mareuil
©Food2vous

Un Aperitivo Cocktail Bar
En plus d’être un restaurant italien à tomber, Mio Posto fait aussi office d’Aperitivo Cocktail Bar, où officie le bartender Nicola Battafarano. Il réalise des cocktails à base d’alcools italiens, comme la grappa, d’herbes aromatiques et d’épices. On opte pour le « Black Sea », à base de Tequila, Mezcal, Mastiha, soja, encre de calamar et jus de citron, à consommer avec modération !

Ouvert tous les jours de midi à 15 h et de 19 h à 23 h.
Aperitivo Cocktail Bar : de 18 h à 1 h.
Pizza : de 11 à 18 euros / Pâtes : de 12 à 19 euros / Desserts : de 7 à 8 euros / Cocktails : à partir de 10 euros.

interieur-restaurant-italien-mio-posto-paris-credit-food2vous-hotel-mareuil
©Food2vous

Mio Posto
24, rue Keller
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 48 05 47 23
Métro : Bastille (lignes 1, 5 et 8) ou Voltaire (ligne 9).

 

Jardins, Jardin : une édition 2017 dédiée à la ville nature

Pour son édition 2017, l’événement « Jardins, Jardin » revient au jardin des Tuileries et s’intéresse à la ville nature. Au programme de cette fête bon enfant dédiée à l’art de vivre au jardin : la découverte de 15 mises en scène de terrasses et balcons, mais aussi de 13 jardins éphémères spécialement créés sur place pour l’occasion. 100 exposants accueilleront les visiteurs pour présenter leurs métiers ou vendre des accessoires et antiquités de jardin, ou des plantes et végétaux. Ainsi, les curieux pourront mieux appréhender l’art du végétal, mais aussi l’art de végétaliser la ville. Alors que le défi environnemental est sur toutes les lèvres, c’est le moment de se tourner vers une ville plus verte, et donc, plus heureuse. Une manifestation qui est à découvrir en famille, du 1er au 4 juin prochain.

« Jardins, Jardin », du 1er au 4 juin 2017.
Ouvert le jeudi et le dimanche de 10 h à 18 h, et du vendredi au samedi de 10 h à 20 h.
Plein tarif : 14 euros / Tarif réduit (18-25 ans) : 10 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans.

affiche-officielle-jardins-jardin-tuilerie-edition-2017-credit-marianne-seguin-and-cie-hotel-mareuil-paris
Affiche officielle de l’événement Jardins, Jardin 2017 © Marianne Seguin & Cie

Jardin des Tuileries
Entrée côté Place de la Concorde
75001 Paris
France
Métro : Concorde (lignes 1, 8 et 12) ou Tuileries (ligne 1).

 

Top 3 des spectacles à voir en mai à Paris

Avec le retour des beaux jours, l’on a qu’une seule envie : sortir ! Focus sur trois spectacles humoristiques, ou à voir en famille, qui sont proposés à deux pas de l’Hôtel Mareuil : Le Comte de Bourderbala 2 et The Crazy Kid’s Show au République, ou Un New-Yorkais à Paris à l’Apollo Théâtre.

1/ Le Comte de Bouderbala 2 de Sami Ameziane
Ancien champion de basket reconverti dans l’humour, Sami Ameziane revient avec son deuxième one man show au République, à deux pas de l’Hôtel Mareuil, après 8 années de succès et de tournée avec son premier spectacle. Maître de l’autodérision et du cynisme, il livre un show tout en provocations. Il sait rire de tout et surtout de lui-même !

Spectacle « Le Comte de Bouderbala 2 », du 30 avril au 31 décembre 2017.
Séances à 18 h / Tarif : à partir de 39 euros la place.

le-comte-de-bouderbala-2-credit-jean-philippe-bouchard-productions-hotel-mareuil-paris
© Jean-Philippe Bouchard Productions

Le République
1, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 47 70 97 96
Métro : République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

2/ The Crazy Kid’s Show
Le théâtre Le République propose aux enfants de faire le show et de jouer les artistes d’un jour aux côtés de l’animateur Moos ! Conçu pour les 6-12 ans, le Crazy Kid’s Show leur permet de s’initier au chant et à la danse. Battle de danse, karaoké, démonstration de danse hip hop etc., il y aura de nombreuses surprises.

Spectacle « The Crazy Kid’s Show », jusqu’au 2 juillet 2017.
Séances à 14 h / Tarifs : à partir de 15 euros la place.

the-crazy-kid-s-show-le-republique-hotel-mareuil-paris
© Jean-Philippe Bouchard Productions

Le République
1, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 47 70 97 96
Métro : République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

3/ Un New-Yorkais à Paris de Sebastian Marx
Récemment, nous vous présentions l’Apollo Théâtre situé à deux pas de notre hôtel. Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir le spectacle de stand up de Sebastian Marx. Cet américain installé depuis environ dix ans à Paris, revient sur les principales différences qui peuvent exister entre la France et les Etats-Unis. En prime, l’humoriste joue sa pièce en version française ou anglaise selon les séances.

Spectacle « Un New-Yorkais à Paris », du 5 mai au 29 juillet 2017.
Séances du jeudi au samedi à 20 h / Tarif : 16,50 euros.

affiche-one-man-show-a-new-yorker-in-paris-apollo-theatre-hotel-mareuil
© Push Talents

Apollo Théâtre
18, rue du Faubourg du Temple
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 38 23 26
Métro : République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

 

 

L’Urban Art Fair est de retour en 2017 au Carreau du Temple !

Le Carreau du Temple accueille dès demain l’édition 2017 de l’Urban Art Fair. Cette foire internationale d’art urbain et contemporain revient pour sa 2e édition à deux pas de l’Hôtel Mareuil.

affiche-urban-art-fair-edition-2017-credit-renk-pdp-hotel-mareuil-paris-republique

© Renk / PDP

Un événement international
Outre la présence des plus remarquables galeries internationales d’art urbain et contemporain, l’Urban Art Fair présente une multitude de petites expositions, de projections de films et d’activités, ainsi que des remises de prix. Entièrement dédiée à la culture urbaine, aux arts underground et au street art, cette foire est tout public. Cette deuxième édition propose à tous ses visiteurs de suivre un parcours inédit hors les murs, c’est-à-dire dans le prestigieux Espace Commines, situé dans le 3e arrondissement de Paris. Cet événement est l’occasion pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’art, et à l’art contemporain en particulier, de s’initier au street ou urban art, deux mouvements qui sont de plus en plus reconnus. Ainsi, l’on notera la présence de la galerie Avenue des Arts venue de Hong Kong, de la galerie londonienne Art In The Game, qui exposera l’artiste Banksy notamment, ou encore de la parisienne, la Galerie du Jour Agnès b.

Urban Art Fair, du 20 au 23 avril 2017.
Ouvert le vendredi et le samedi de 11 h à 22 h, le jeudi de 11 h à 20 h et le dimanche de 11 h à 19 h.
Plein tarif : 15 euros / Tarif réduit : 10 euros.

Carreau du Temple
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 83 81 93 30
Métro : Temple (ligne 3) ou Oberkampf (lignes 5 et 9).

 

Top 3 des meilleurs burgers vegans de Paris

Difficile de trouver un bon burger vegan à Paris ? Détrompez-vous, il existe trois super adresses situées pour certaines, juste à côté de l’Hôtel Mareuil. Focus sur les meilleurs restaurants de burgers vegans de Paris, d’East Side Burgers au Gentle Gourmet Café, jusqu’à Hank Burger.

1/ East Side Burgers
Si vous ne connaissez pas encore cet endroit, dépêchez-vous de le tester ! Chez East Side Burgers, le menu est entièrement végétarien, et également vegan sur demande. Dans une ambiance de loft new-yorkais avec des murs en brique rouge, le restaurant vous propose différents burgers et hot-dogs, avec un accompagnement de frites ou de coleslaw, ainsi que des quiches et des salades ; sans oublier les nombreux desserts ! Laissez-vous tenter par les cookies ou encore les tartelettes (les poire-chocolat ou banane-chocolat sont des valeurs sûres), les cheesecakes et autres muffins qui sont à se damner. À tester absolument : le burger Marcello, composé d’une galette de tofu bio, de salade roquette, de mozzarella et d’un coulis de tomate maison.

Burger « Marcello » : 7,30 euros / Hot-dogs : à partir de 4,50 euros / Tartelettes : 3 euros.
Ouvert du mardi au vendredi de midi à 15 h et de 19 h à 21 h 30, et le samedi de midi à 21 h 30.
Fermé le dimanche et le lundi.

east-side-burgers-restaurant-vegetarien-vegan-paris-hotel-mareuil-republique
© East Side Burgers

 

East Side Burgers
60, boulevard Voltaire
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 67 00 78 72
Métro : Richard-Lenoir (ligne 5) ou Saint-Ambroise (ligne 9).

2/ Hank Burger
Chez Hank Burger, il n’a jamais été aussi facile de savourer de délicieuses préparations vegans. L’établissement, situé au cœur du Marais, arbore une décoration industrielle soignée. Côté carte, tout est fait maison ou artisanalement sur Paris : du burger aux accompagnements, du carrot cake aux cookies. Les légumes, eux, sont livrés frais chaque jour et découpés dans les cuisines du restaurant. Le bonus ? Pour chaque burger, Hank Burger propose une option sans gluten. Goutez par exemple à « La Rockeuse », constitué d’un bun fait artisanalement, de tomates, de cornichons, de salade, d’oignons, de fromage végétal ainsi que d’une sauce crémeuse aux figues et à la roquette fraîche.

Burger « La Rockeuse » : 8 euros / Carrot cake : 4 euros.
Ouvert tous les jours, de midi à 22 h.

restaurant-vegan-hank-burgers-paris-credit-DR-hotel-mareuil-republique
© DR

Hank Burger
55, rue des Archives
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)9 72 44 03 99
Métro : Rambuteau (ligne 11) ou Saint-Sébastien Froissart (ligne 8).

3/ Gentle Gourmet Café
Si vous cherchez du haut-de-gamme en matière de burger vegan à Paris, voici l’adresse qu’il vous faut : le Gentle Gourmet Café. Maison de la Gastronomie Vegan depuis 2009, cet établissement propose un menu qui évolue au fil des saisons. La cuisine du restaurant utilise des produits de qualité, biologiques principalement, de saison et d’origine locale. Goûtez donc sans hésiter au « Fameux », un burger de champignons Portobello marinés à l’ail, oignons caramélisés, feuilles de chêne rouge, lamelle de betterave, mayonnaise maison et légumes de saison. La carte propose aussi des mets sans gluten ou à base d’aliments « crus ».

Burger « Le Fameux » : 21 euros (ou 23 euros la version sans gluten).
Ouvert du mardi au dimanche, de midi à 14 h 30 et de 18 h 30 à 22 h.
Fermé le lundi.

burger-vegan-le-fameux-restaurant-gentle-gourmet-cafe-paris-hotel-mareuil-republique
© Gentle Gourmet

 

Gentle Gourmet Café
24, Boulevard de la Bastille
75012 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 43 48 49
Métro : Quai de la Rapée (ligne 5) ou Bastille (lignes 1, 5 et 8).

 

 

 

Gallina : la rôtisserie branchée du canal Saint-Martin

Ouvert par Jérémy Attuil et Mikael Attar de The Sunken Chip, et par Joe Elliott de Cream, Gallina est le nouveau restaurant branché du canal Saint-Martin. La raison de son succès réside dans les mets qu’il propose puisque Gallina est une… rôtisserie ! En cuisine, l’on retrouve la Chef Victoria Werle qui cuisine des poulets cuits à la broche, servis avec des pommes de terre au persil, des épis de maïs et une sauce barbecue à se damner. Les prix sont aussi alléchants que les volailles dorées à la perfection. Comptez entre 9 à 11 euros pour la formule déjeuner. Gallina est aussi un bar à cocktails où il est possible de siroter un breuvage à prix doux (entre 7 à 13 euros). Ainsi le « Sandy’s Summer » sent bon l’été, concocté avec de la Téquila, du gingembre, de l’Apérol et surtout, de la pastèque, et le « Mimosa » est au Champagne, Cointreau et jus d’orange frais. Simple mais irrésistible. En prime, l’on apprécie la décoration du lieu : carreaux de faïence d’origine, marbre, zinc etc. Un établissement convivial que l’on teste entre deux balades dans le quartier, avant de regagner sa chambre à l’Hôtel Mareuil !

salle-restaurant-gallina-rotisserie-paris-credit-photo-julien-azoura-et-karl-hab-hotel-mareuil
© Julien Azoura et Karl Hab

Ouvert du mercredi au dimanche, midi et soir.
Fermé le lundi et le mardi.
Formules Midi : à 9 et 11 euros / Cocktail : de 7 à 13 euros.

Gallina
37, quai de Valmy
75010 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 48 03 47 22
Métro : République (lignes 3, 5, 8 et 9) ou Goncourt-Hôpital Saint Louis (ligne 11).

restaurant-gallina-plats-rotisserie-paris-credit-photo-julien-azoura-et-karl-hab-hotel-mareuil
© Julien Azoura et Karl Hab

La mode féminine de 14/18 se dévoile à la Bibliothèque Forney

A l’occasion de sa réouverture, après une année de travaux, la Bibliothèque Forney propose une exposition sur la mode et les femmes dans la société française pendant la Première Guerre mondiale.

Le vestiaire féminin au début du XXe siècle
En exposant des vêtements issus des collections du musée Galliera, des archives Lanvin, de la collection patrimoine de Chanel et du musée de la Grande Guerre de Meaux, la bibliothèque Forney dresse un portrait du vestiaire féminin du début du XXe siècle. Comment la guerre a-t-elle accéléré la « modernisation » du vêtement féminin ? Comment l’industrie du textile innove-t-elle face aux contraintes de la guerre ? Et enfin, comment le travail féminin et la question de l’émancipation de la femme sont-ils perçus à travers le prisme de la mode ? Ce sont autant de questions auxquelles la rétrospective donne une réponse. Car au début du XXe siècle, la silhouette de la femme s’allège, délaissant les cages de crinolines. Les dames de la classe aisée ne se changent plus aussi souvent, le costume-tailleur étant devenu une pièce phare et pratique. Les matières changent, les textiles sont plus souples et lavables. Les formats se modifient avec l’apparition de poches et de jupes amples. En somme, la guerre a semble-t-il libéré les femmes sur le plan vestimentaire. Un événement gratuit qui est à découvrir depuis hier, et ce jusqu’au 17 juin 2017, au cœur du Marais.

modele-resurrection-1919-patrimoine-lanvin-exposition-mode-femmes-14-18-bibliotheque-forney-hotel-mareuil-paris-republique
Modèle Résurrection, 1919 © Patrimoine Lanvin

Exposition « Mode et femmes 14/18 », du 28 février au 17 juin 2017.
Ouvert du mardi au samedi de 13 h à 19 h.
Fermé le 25 mai 2017.
Entrée libre.

Bibliothèque Forney
1, rue du Figuier
75004 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 42 78 14 60
Métro : Saint-Paul (ligne 1) ou Pont-Marie (ligne 7).

 

Les meilleurs spectacles de stand-up de Paris sont à L’Apollo Théâtre

Les théâtres portant le nom d’« Apollo » sont nombreux sur Terre : on en trouve à New York, Londres ou… Paris. Historiquement appelé « Théâtre du Temple », le mythique Apollo Théâtre a déménagé de la rue de Clichy pour se retrouver au cœur du 11e arrondissement de Paris, près de la place de la République, à deux pas de l’Hôtel Mareuil.

apollo-theatre-interieur-credit-push-talents-hotel-mareuil-paris-republique
© Push Talents

Le théâtre du stand-up
Fondé en 1905, le Théâtre du Temple disparaît en 1950 et laisse place quelques années plus tard à l’Apollo Théâtre, en 2015. Cette fois situé rue du Faubourg du Temple, le théâtre a pour vocation de représenter la crème de la crème des spectacles de one man ou woman shows, mais aussi des comédies et du stand-up. Le lieu dispose de 4 salles pouvant accueillir de 90 à 360 personnes, et propose jusqu’à 22 spectacles par jour ! On peut y découvrir des créations variées, mais toutes font preuve d’humour, le maître-mot du lieu.

A l’affiche en ce moment, à quelques minutes à pied de l’Hôtel Mareuil : « La légende de Bun Hay Mean » de Chinois Marrant, qui se rit de tous les clichés, ou « Ca pique un peu… » de Mélanie Rodriguez, friande d’humour noir. Sinon, il y a aussi « En état d’urgence » de Mathieu Madenian, qui raconte des anecdotes personnelles avec dérision, et « Un new-yorkais à Paris » de Sebastian Marx, qui comme son nom l’indique, dévoile les tribulations d’un new-yorkais dans la capitale !

apollo-theatre-salle-credit-push-talents-hotel-mareuil-paris-republique
© Push Talents

Spectacle « Un new-yorkais à Paris » de Sebastian Marx, du jeudi au samedi à 20 h.
Tarif : 19 euros.

Apollo Théâtre
18, rue du Faubourg du Temple
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 43 38 23 26
Métro : République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

Top 3 des expositions à voir en famille cet hiver à Paris

Du street artiste Invader au musée en Herbe aux Studios Walt Disney au musée Art Ludique, jusqu’aux poupées de chiffon et peluches des années 1920-1930 au musée de la Poupée, voici 3 expositions à voir en famille cet hiver à Paris. Parce que l’Hôtel Mareuil pense aux petits et aux grands enfants !

1/ L’Art des Studios Disney
Jusqu’au 5 mars prochain, le musée Art Ludique s’intéresse aux Studios Walt Disney. Ce sont près de 400 œuvres qui sont dévoilées au grand public, du premier long métrage d’animation « Blanche-Neige et les Sept Nains » (1937) à « La Belle et le Clochard » (1955), « Pocahontas » (1995), et le récent « La Reine des Neiges » (2013). C’est l’occasion de s’évader en famille, à la découverte des coulisses du géant Disney. Une exposition qui émerveillera petits et grands…

Exposition « L’Art des studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature », du 14 octobre 2016 au 5 mars 2017.
Ouvert le lundi, le mercredi et le vendredi de 11 h à 19 h, et du samedi au dimanche de 10 h à 20 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 22 h.
Plein tarif : 16,50 euros / Tarif réduit : 13,50 euros / Enfant (4-12) : 11 euros.

bill-peet-story-sketch-dumbo-1941-credit-disney-exposition-musee-art-ludique-hotel-mareuil-paris

Bill Peet
Story sketch
Dumbo 1941
©Disney

Art Ludique – Le Musée
Les Docks – Cité de la Mode et du Design
34, quai d’Austerlitz
75013 Paris
France
Métro : Gare d’Austerlitz (lignes 5 et 10, RER C).

2/ Peluches et Poupées de chiffon
Depuis le 27 janvier, le musée de la Poupée expose des collections privées de peluches et de poupées en tissu fabriquées pendant les années 1920 et 1930. Cette exposition-vente permet de découvrir l’histoire de ces jouets, mais aussi d’admirer les rares spécimens qui subsistent de cette époque ; leur matière étant particulièrement périssable. Dans les années 1900, la poupée de chiffon remplace la poupée en porcelaine. C’est également l’apparition en Europe, dès 1903, du Teddy Bear, le mythique ours en peluche.

Exposition « Peluches et poupées de chiffon », du 27 janvier au 5 mars 2017.
Ouvert du mardi au samedi de 13 h à 18 h.
Fermé le dimanche, le lundi et les jours fériés.
Plein tarif : 8 euros / Tarif réduit (12-25 ans) : 6 euros / Plus de 65 ans : 6 euros / Enfant (3-11 ans) : 4 euros.

messina-vat-et-ours-exposition-musee-de-la-poupee-paris-hotel-mareuil
Poupée Messina Vat et ours Chiltern
© Musée de la Poupée-Paris

Musée de la Poupée
Impasse Berthaud
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 42 72 73 11
Métro : Rambuteau (ligne 11).

3/ Hello, my game is…
Jusqu’à la rentrée, le musée en Herbe reçoit le street artiste Invader. Son travail est reconnaissable aux carreaux de mosaïque qu’il utilise pour réaliser ses œuvres urbaines. Car c’est bien dans la rue qu’on a l’habitude de le voir, et non au musée ! Plus d’une centaine d’œuvres sont exposées, mais aussi des bornes d’arcade, une grande carte du monde interactive et bien d’autres surprises. C’est l’occasion de revenir sur le style de l’un des pionniers du street art.

paris-2013-credit-invader-exposition-hello-my-game-is-musee-en-herbe-hotel-mareuil-paris
PA_1040, Paris, 2013 / Crédit : Invader

Exposition « Hello, my game is… », du 26 janvier au 3 septembre 2017.
Ouvert du lundi au dimanche de 10 h à 19 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h.
Plein tarif : 7 euros / Tarif réduit : 6 euros.

Musée en Herbe
23, rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 40 67 97 66
Métro : Louvre-Rivoli (ligne 1).

Balade insolite à Paris : à la découverte des cimetières de la capitale

Dans la longue liste des cimetières parisiens, 3 sont absolument incontournables : le cimetière du Père Lachaise, le cimetière de Montmartre et le cimetière du Montparnasse. Visitez-les cet hiver pour effectuer une balade insolite à l’occasion de votre séjour parisien à l’Hôtel Mareuil !

1/ Le cimetière du Père Lachaise
Parmi les 20 cimetières que compte la ville de Paris, celui du Père Lachaise est le plus visité. Pour cause, il rassemble tous les styles de l’art funéraire, répartis sur 44 hectares. Ainsi, le visiteur peut admirer des mausolées à l’antique, des tombes gothiques ou encore, des caveaux haussmanniens. Les concessions d’hommes et de femmes célèbres y sont légion. Parmi elles, l’on peut citer les écrivains et poètes Oscar Wilde, Honoré de Balzac, Colette, Molière, Jean de La Fontaine, Alfred de Musset ou Guillaume Apollinaire, le peintre Camille Pissarro, les acteurs Simone Signoret et Yves Montand, ou encore, les musiciens et chanteurs Frédéric Chopin, Jim Morrison et Edith Piaf.

cimetiere-du-pere-lachaise-paris-credit-photo-jacques-vandinteren-istock-photos-hotel-mareuil
Crédit : Jacques van Dinteren/Istockphoto

Ouvert de novembre à mi-mars : du lundi au vendredi de 8 h à 17 h 30, le samedi de 8 h 30 à 17 h 30, et le dimanche et les jours fériés de 9 h à 17 h 30.
De mi-mars à octobre : du lundi au vendredi de 8 h à 18 h, le samedi de 8 h 30 à 18 h, et le dimanche et les jours fériés de 9 h à 18 h.
Entrée libre pour tous.

Cimetière du Père Lachaise
16, rue du Repos
75020 Paris
France
Métro : Philippe Auguste (ligne 2).

2/ Le cimetière du Montparnasse
Le cimetière du Montparnasse est la deuxième plus importante nécropole de la capitale, avec ses 19 hectares, juste derrière le cimetière du Père Lachaise. Egalement très visité, il doit sa renommée au fait qu’il soit particulièrement arboré, et à la présence de nombreuses sculptures comme « Le Baiser » du sculpteur roumain Constantin Brancusi, ou « Le Génie du sommeil éternel » du sculpteur français Horace Daillion. On y croise les tombes de grands écrivains français comme Guy de Maupassant, Simone de Beauvoir, Charles Baudelaire, ou Jean-Paul Sartre ; mais aussi celle de l’architecte français Charles Garnier à qui l’on doit l’Opéra de Paris. Pour l’anecdote, le cimetière a été construit sur le site d’anciens moulins à farine dont subsiste aujourd’hui encore une tour classée monument historique.

cimetiere-du-montparnasse-paris-credit-photo-ivanmateev-istock-photos-hotel-mareuil
Crédit : Ivanmateev/Istockphoto

Ouvert jusqu’au 15 mars 2017 : du lundi au vendredi de 8 h à 17 h 30, le samedi de 8 h 30 à 17 h 30, et le dimanche et les jours fériés de 9 h à 17 h 30.
Entrée libre pour tous.

Cimetière du Montparnasse
3, boulevard Edgar Quinet
75014 Paris
France
Métro : Raspail (lignes 4 et 6).

3/ Le cimetière de Montmartre
Avec ses 11 hectares, le cimetière de Montmartre est le troisième plus grand de Paris, ouvert en 1825. Comme les deux précédents, il possède une particularité : il est enjambé par un pont métallique construit en 1888, le pont de Caulaincourt, sous lequel reposent plusieurs tombes. Il doit aussi sa réputation à la multitude d’arbres qu’il abrite, des tilleuls aux érables, jusqu’aux marronniers et aux thuyas. Niché à deux pas de la basilique du Sacré-Cœur, il permet de réaliser une balade insolite au cœur de Paris, à la découverte des tombes de la chanteuse Dalida, du peintre Gustave Moreau, des écrivains Stendhal et Emile Zola, ou encore du compositeur et chef d’orchestre Hector Berlioz, ou de l’acteur et réalisateur Sacha Guitry. Pour l’anecdote, c’est la tombe de Dalida qui est la plus visitée et la plus fleurie du cimetière.

cimetiere-de-montmartre-paris-credit-photo-scaliger-istock-photos-hotel-mareuil
Crédit : Scaliger/Istockphoto

Ouvert jusqu’au 15 mars 2017 : du lundi au vendredi de 8 h à 17 h 30, le samedi de 8 h 30 à 17 h 30, et le dimanche et les jours fériés de 9 h à 17 h 30.
Entrée libre pour tous.

Cimetière de Montmartre
20, avenue Rachel
75018 Paris
France
Métro : Blanche (ligne 2).

Plus d’informations sur les cimetières parisiens.

Le Chef William Pradeleix célèbre la cuisine crue chez Raw

C’est entre le musée Picasso et le musée Carnavalet, fermé pour rénovation jusqu’à la fin de l’année 2019, que Marie et son mari, le Chef William Pradeleix, ont décidé d’ouvrir leur table Raw. Cette adresse est leur deuxième à Paris, après Will, leur bistrot gastronomique. Elle célèbre la cuisine crue, mais aussi les carpaccios, les marinades, trop souvent oubliées, les gelées, les tartares, les poissons fumés et autres produits confits. A la carte, l’on trouve ainsi un tartare de veau du Limousin, edamane, pomme Granny Smith, émulsion feuille d’huître, chips d’encre de seiche, ou une mousse réglisse, gelée de concombre et céleris en sirop en dessert. Le chef ose toutes les associations, avec des notes sucrées-salées, et des plats visuellement très colorés. On apprécie également la carte des vins, avec des références biodynamiques, qui ont toutes été sélectionnées par Marie.

Ouvert le mardi de 19 h 30 à 22 h 30, et du mercredi au samedi de midi à 14 h 30 et de 19 h 30 à 22 h 30.
Fermé dimanche et lundi.
A la carte : entre 25 à 30 €.

interieur-restaurant-raw-credit-photo-thomas-duval-hotel-mareuil-paris-republique
© Thomas Duval

Raw
57, rue de Turenne
75003 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 77 18 37 50
Métro : Chemin Vert (ligne 8).

plat-restaurant-raw-credit-photo-thomas-duval-hotel-mareuil-paris-republique
© Thomas Duval

Les cirques à découvrir en famille à Noël à Paris

Pour les fêtes de fin d’année, Noël et le Nouvel An, on file découvrir en famille les plus beaux cirques de Paris, et leurs dernières créations. Rendez-vous chez Alexis Gruss pour « Quintessence », au Cirque Phénix pour « CirkaCuba », ou au Cirque d’Hiver pour « Surprise » !

1/ « Quintessence » du Cirque Alexis Gruss
Pour sa 43ème création, la famille Gruss s’est associée à la compagnie les Farfadais. Le résultat est bluffant. Pendant 2 h 30 de représentation, le public découvre des numéros contemporains et poétiques, où les artistes passent de jongleries aux acrobaties, jusqu’aux équilibres avec une facilité déconcertante. Le show est mené par la sublime chanteuse Rachel Smith et un orchestre live de 10 musiciens. Pour « Quintessence », le Cirque Alexis Gruss poursuit son « Pégase & Icare », son spectacle précédent, en affrontant les éléments pour sauver le pauvre Pégase qui tombe malade. A sa sortie, l’on a qu’une envie… Faire partie de cette famille si particulière, magique et attachante !

« Quintessence », du 22 octobre 2016 au 19 février 2017.
Représentations : le mardi, jeudi et vendredi à 20 h, le samedi à 16 h et à 20 h, et le dimanche à 16 h.
Tarifs : de 20 à 75 €.

alexis-gruss-rachel-gardner-smith-pas-de-deux-haute-ecole-quintessence-2016-cirque-paris-hotel-mareuil
Alexis Gruss & Rachel Gardner Smith – Pas de deux Haute Ecole – Quintessence 2016

Chapiteau Alexis Gruss
Carrefour des Cascades
Porte de Passy
75016 Paris
France
Métro : Ranelagh (ligne 9).

2/ « CirkaCuba » du Cirque Phénix
Cette année, le Cirque Phénix prend possession de la Pelouse de Reuilly pour présenter « CirkaCuba ». Douze numéros exceptionnels attendent le public, à la fois inspirés du cirque russe et de la culture afro-cubaine, avec une influence également de la Chine. Sur place, les spectateurs prennent un aller-simple direction Cuba, grâce aux danseurs, aux musiciens et à la chanteuse cubaine Rosalia Gomez Hasty. La scène se pare vite de multiples couleurs, avec en trompe l’œil au fond, un bâtiment de la Havane. Les artistes de la balançoire russe, du duo capillaire, ou de la barre russe ont tous le sourire et nous donnent envie de danser et faire la fête avec eux ! Mention spéciale aux costumes somptueux créés par Pascal Jacob.

cirque-phenix-cirkacuba-credit-photo-laurent-bugnet-hotel-mareuil-paris
© Laurent Bugnet

Cirque Phénix « CirkaCuba », du 12 novembre 2016 au 15 janvier 2017.
Représentations à 10 h 30, 14 h, 15 h, 16 h, 17 h 15, 20 h, ou 21 h selon les dates.
Tarifs : de 19 à 90 € la place.

Pelouse de Reuilly
75012 Paris
France
Métro : Liberté ou Porte Dorée (ligne 8).

3/ « Surprise » du Cirque d’Hiver
A deux pas de l’Hôtel Mareuil se trouve le mythique Cirque d’Hiver qui propose cette année de surprendre son public ! Pour ce faire, il accueille la famille Casselly, récompensée par un Clown d’or au Festival international du Cirque de Monte-Carlo pour son numéro alliant des éléphants à des chevaux et des poneys. Autres moments forts du spectacle : le hula hoop de Victoria Bouglione, les séquences fous rires du clown Totti, ou encore, le roller-skate de Matt et Valentina. Cette année, Michel Palmer aka M. Loyal fête ses 35 ans de piste. Un événement qu’il ne faut pour rien au monde rater !

« Surprise », du 8 octobre 2016 au 26 février 2017.
A partir de 25 €.

surprise-cirque-d-hiver-bouglione-dominique-secher-2016-2017-hotel-mareuil-paris
Surprise – Cirque d’Hiver Bouglione – Dominique Secher – 2016-2017

Cirque d’Hiver
110, rue Amelot
75011 Paris
France
Tél. : +33 (0)1 47 00 28 81
Métro : Filles du Calvaire (ligne 8) ou Oberkampf (lignes 5 et 9).

 

Parcours de fêtes des 7 familles du Mareuil : La famille Walt

7 familles passeront par Le Mareuil au moment des fêtes. Elles vous confient leurs projets dans Paris, à partir de l’hôtel. Suivez-les et préparez votre séjour.

La famille Walt

Cette famille se compose du père, de la mère et de leurs deux filles de 4 et 5 ans. Au Mareuil, ils dorment dans des chambres communicantes. La famille Walt aime l’univers Disney. Les mots clés de leur séjour : Disney, Fantaisie, Humour. La famille Walt se déplace en transports en commun, taxi, V.T.C ou à pied.

Les filles
Ils arrivent le matin du 31 décembre à l’hôtel et déposent leurs bagages pour se préparer au premier grand trajet dans Paris en direction de l’Aquarium, où la plus jeune fille Walt souhaite voir Dory et la Petite Sirène. Direct en métro par la ligne 8 direction Pont de Sèvres, arrêt Trocadéro.

requin-pointes-noires-credit-aquarium-de-paris-hotel-mareuil-parcours-noel-famille-walt
Requin pointes noires © Aquarium de Paris

Ils mangent quelques crêpes chez Framboise une fois la visite aquatique terminée !

Sur le chemin du retour, ils vont se balader sur les Champs-Elysées où se trouve le Disney Store.

L’après-midi avant le réveillon, le petit groupe a choisi de découvrir l’univers Disney par le dessin car les filles sont très artistes pour leur âge, au musée Art Ludique.

Le réveillon des Walt se passera au restaurant Dessance, le premier restaurant de desserts à Paris.

Le père
Le lendemain matin, ils prennent le RER à Gare du Nord pour rejoindre le Parc Disneyland pour la journée. C’est le père qui est le plus enthousiaste pour se rendre là-bas car il adore les attractions qu’il connaît par cœur !

disneyland-paris-credit-aurelie-france-istockphotos-parcours-noel-hotel-mareuil-famille-walt
© Aurélie France / IStockphotos

La mère
Le 2 janvier on se repose un peu le matin Place des Vosges, si la météo le permet, et entre midi et deux on ira manger une crêpe chez Princess Crêpes, à pied à partir de l’hôtel. Maman fait la surprise de ce lieu insolite aux filles et à son mari.

Le soir du 2 janvier, ils vont s’émerveiller devant  » Blanche Neige et le bois des Sortilèges « , un spectacle parisien à succès autour du conte des frères Grimm, tout à côté de l’hôtel. Tout le monde devrait finir en beauté avec ce spectacle assez contemporain, choisi par la mère pour plaire à tout le monde.

Parcours de fêtes des 7 familles du Mareuil : La famille Jovial

7 familles passeront par Le Mareuil au moment des fêtes. Elles vous confient leurs projets dans Paris, à partir de l’hôtel. Suivez-les et préparez votre séjour.

La famille Jovial

Cette famille est composée de deux sœurs adultes.  Au Mareuil, elles dorment dans une chambre supérieure Twin. Les Jovial sont des grandes consommatrices de spectacles comiques. Les mots clés de leur séjour : Rire, Acteurs, Nouveauté. La famille Jovial se déplace en métro ou à pied. Voici une partie de leur programme.

Elles séjournent au Mareuil car deux spectacles d’acteurs qu’elles adorent sont à proximité. Elles arrivent à l’hôtel à 17 heures 30.

La grande sœur
Elle a choisi d’aller voir Mathieu Madenian à l’Apollo à 20 h 30. Elle adore son humour acide et avoue même avoir un petit faible pour lui.

theatre-credit-milan-maksic-istock-parcours-noel-hotel-mareuil-paris-famille-jovial
© Milan Maksic / IStockphotos​

La plus jeune soeur
A 17 h le 31 décembre, elles ont réservé le spectacle de Stéphane Guillon au Dejazet à 3 minutes à pied de l’hôtel. Après le spectacle, elle reviennent à l’hôtel et se préparent pour leur réveillon au Paname Art Café, qui a concocté pour l’occasion de ce réveillon 2016 un menu parfaitement adapté à leur goûts et à leur portefeuille. Là aussi le spectacle est au rendez-vous et plus exactement un « Labo du rire » spécial Saint-Valentin.